Planet Kinbaku



un film écrit par Nathanaël Friloux

co-écrit avec Pascal Grsoni et Naiché Caudron

Réal : Nathanaël Friloux

Chaîne : Spicee

Production : Guindala Production, Spicee,
THE Prod, Cow Prod

En association avec François Collin


Le kinbaku est une pratique érotique venue du Japon consistant à lier l’autre à l’aide de savants nœuds réalisés grâce à des cordes de chanvre.


Plus connu en Occident sous le nom de shibari, le kinbaku est à l’origine une pratique guerrière destinée à neutraliser les prisonniers faits par les samurai sur les champs de bataille. A l‘époque d’Edo (1603-1868), tandis que le Japon se fermait sur lui-même et connaissait une période de paix sans précédent, elle devint l’objet de pratiques amoureuses.


Aujourd’hui, même si les sous-entendus érotiques n’en sont jamais totalement absents, le motif du kinbaku s’est déployé sous de très nombreuses formes et sur un très un grand nombre de supports d’expression, imprégnant aujourd’hui toute la pop-culture nipponne, mais pas seulement. Ainsi, il connaît depuis peu un essor fulgurant en Occident et inspire les créateurs : photo, mode, manga, cinéma de genre, comédie, goodies humoristiques, le kinbaku est partout et des stars internationales telles Lady Gaga, Dita von Teese ou Quentin Tarantino - pour ne citer qu’eux - s’exposent joyeusement «encordées» !


Ce film est un tour d’horizon incarné, piquant et ludique que autour du kinbaku qui est devenu depuis les années 60 un leitmotiv (quasi) incontournable de la culture pop japonaise.



Retour au menu